Envie de douceur – Moelleux noix de coco & Vanille

Dans la continuité de mes envies de douceur et de blanc, j’ai réalisé ce moelleux noix de coco à la vanille. Je suis partie sur une base de gâteau au yaourt à laquelle j’ai ajouté deux trois petites choses.

Je souhaitais un gâteau léger, aérien et non compact, d’où la base de gâteau au yaourt. Je n’ai pas mis beaucoup de noix de coco parce que ma moitié n’est pas fan et que je le souhaitais léger. Mais pour les amateurs, n’hésitez pas à augmenter la dose.

Et puis la vanille…. Et bien la vanille et moi c’est… Limite passionnel. J’aime, j’aime, j’aime…

Moelleux noix de coco & Vanille

  • un yaourt à la vanille
  • 1 pot et demi de sucre
  • un sachet de sucre vanillé
  • 3 pots et demi de farine
  • 1/2 pot de beurre fondu
  • 2 cuillères à café de Gousses de vanille en poudre sucrées Vahiné (une découverte !)
  • Une petite brique de crème de coco, 20cl (plus épaisse que le lait, dans les rayons exotiques)
  • 3 œufs
  • 6 cuillères à soupe de noix de coco rappée

Rien de compliqué, il suffit de bien mélanger tous les ingrédients, de verser la pâte dans un moule beurré et de faire cuire 25 minutes à 185°.

Décorer avec de la noix de coco rapée.

Saveurs lointaines, la suite – Bûche des îles: génoise noix de coco, mousse vanille, ananas victoria, glaçage chocolat blanc

Pour accompagner mon repas exotique, j’ai réalisé une bûche. Cela fait plusieurs jours que ces associations me trottaient dans la tête. J’adore la vanille, je pourrais en mettre dans tous mes desserts. Je préfère d’ailleurs les desserts crémeux à la vanille plutôt qu’au  chocolat.

Pour éviter de galérer au roulage comme ce fût mon cas, il faut avoir la main légère sur la garniture. La prochaine fois, je mettrai moins d’ananas. Je mets ici les proportions pour un roulage plus facile.

Génoise noix de coco

  • 25 gr de noix de coco rapée
  • 95 gr de farine
  • 4 oeufs
  • une cuillère à café d’extrait naturel de vanille

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mettre l’extrait de vanille. Je fais ici un peu de pub pour les magasins casino qui sous la marque de leur enseigne ont un extrait de vanille naturel, commerce équitable, avec des grains de vanille. Une merveille qui a remplacé mon extrait précédent.

Ajouter petit à petit la farine et la noix de coco tamisées en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/coco.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la pâte est cuite, sortir le papier cuisson avec la pâte  de la plaque  et les poser sur le premier torchon et la recouvrir du deuxième.Rouler le biscuit. Laisser refroidir totalement.

Garniture

  • un ananas victoria
  • une cuillère à soupe de rhum
  • un sachet de sucre vanillé

Couper l’ananas en petits dés, ajouter le sucre et le rhum. Mélanger. Mettre de côté.

Mousse vanille

  • 1 gousse de vanille
  • 4 feuilles de gélatine
  • 2 jaunes d’œuf
  • 50 g de sucre
  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide entière

Battre les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froid.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue en 2. Laisser infuser 5 minutes. Verser sur le mélange jaunes/sucre après avoir retiré la gousse. Mélanger et remettre ce mélange à chauffer doucement pour que le mélange épaississe et nappe la cuillère. Jusque là, c’est comme une crème anglaise.  Ajouter les feuilles de gélatine essorées. Bien les incorporer au mélanger. Réserver, laisser refroidir.

Montez la crème en chantilly, et la mélanger délicatement au mélange précédent.

Mettre au frais une heure au moins.

Montage 

Prélever du jus rendu par l’ananas coupé et en badigeonner la génoise. Mettre une couche de mousse vanille, parsemer de morceaux d’ananas. Ne pas avoir la main trop lourde sur la garniture sinon le roulage va être difficile. Rouler le gâteau.

Avec ce qui me restait de mousse et d’ananas, j’ai fait des petites verrines en mélangeant le tout.

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir.

Étaler sur le gâteau roulé et parsemer de noix de coco si vous aimez.