Vanille un jour, vanille toujours – Crèmes velours à la vanille et à la fève tonka

On l’aura compris, je suis vanille addict… Et dans les crèmes, je craque ! Puis j’ai découvert la fève tonka. Je la marie souvent à la vanille au grand désespoir de Mister ma Moitié qui n’est pas très fan de cette épice.

DSC_0157bDSC_0148b

Ici, une recette inspirée par le magazine Cuisine Actuelle hors série, recettes express (mais/juin 2012). J’aime bien ce magazine. Ce n’est pas le plus design, mais les recettes sont « faisables » et « bonnes », ce qui est quand même une grande qualité pour un magazine cuisine !! Il y avait dans cette crème du citron, mais je ne l’ai pas mis. La faute à qui?

DSC_0146b

Crèmes velours à la vanille et à la fève tonka (4 personnes)

  • 30 cl de lait
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 80 gr de sucre
  • 20 gr de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • une gousse de fanille
  • une pincée de fève tonka râpée
  • 20cl de crème liquide entière

Fendre la gousse de vanille en deux, prélever les grains et les mettre dans une casserole avec le lait.

Porter le lait, le sucre vanillé et la gousse de vanille fendue et les grains à ébullition.

Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine.

Verser le lait chaud sur ce mélange, bien homogénéiser. Remettre sur feu et faire bouillir deux minutes en remuant sans cesse. Laisser refroidir. Ajouter la fève tonka.

Monter la crème en chantilly et incorporer doucement à la crème vanille.

Mettre quelques heures au frais. Puis : régalez-vous !!

DSC_0155bDSC_0145b

Souvenirs souvenirs – Gâteau roulé au nutella

Quand j’étais petite j’adorais les petits gâteaux roulés à la fraise recouverts de sucre . Ça croustillait. Il fallait donc absolument que je me lance dans un gâteau roulé. J’ai choisi de le garnir de nutella histoire de faire plaisir à ma moitié. Une recette avec du nutella ne peut pas être un échec !

Gâteau roulé au nutella

  • 4 œufs
  • 120 gr de sucre
  • 120 gr de farine tamisée
  • Un petit pot de nutella

Pour réaliser la génoise :

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter petit à petit la farine tamisée en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons.

Quand la pâte est cuite, enlever le papier cuisson avec la pâte  de la plaque  et les poser sur le premier torchon et la recouvrir du deuxième. Laisser refroidir 3/4 minutes.

Garniture

Recouvrir la pâte de nutella, la pâte étant encore chaude le nutella est coulant et s’étale facilement. Si ce n’est pas le cas, mettez votre pot dans le four ouvert, il sera plus coulant. Rouler délicatement la pâte sur elle-même pour former le gâteau. Recouvrir de nutella. Laisser refroidir. Décorer à votre convenance.

Pour étaler le nutella sur le roulé j’ai utilisé une petite maryse, cela est plus facile.

Couper les deux extrémités pour une belle présentation…

N’oubliez-pas de bien lécher les istensiles pleins de nutella et de vous régaler avant tout le monde avec les bords coupés!

 

Découverte – Pandowdy pommes-framboises

C’est très dangereux de trainer des heures sur internet et les sites de cuisine… Hier je suis tombée sur le pandowdy. C’est comme un crumble sauf qu’à la place de la pâte émiettée que l’on pose sur les fruits, il s’agit d’une pâte brisée que l’on découpe à l’emporte pièce. J’ai laissé mes emportes-pièces sur Paris. Du coup, je n’ai pas pu me lâcher niveau forme, j’ai utilisé une tasse à café.Mais on peut mettre des étoiles, des cœurs, des fleurs…


Pandowdy pommes-framboises

Pâte brisée (recette de base que je décline en salé sans le sucre, avec une pincée de sel)

  • 250 gr de farine T55
  • 50 gr de sucre glace
  • 125 gr de beurre froid coupé en dés
  • 50 ml d’eau froide

Mélanges de fruits

  • 4 pommes
  • 250 gr de framboises
  • 45 gr de beurre
  • 5 cuillère à soupe de sucre

Un jaune d’oeuf pour dorer la pâte et une cuillère à soupe de sucre pour cristalliser.

Réaliser la pâte : mélanger la farine, le sucre et le beurre. Ajouter l’eau. La pâte doit être élastique mais non collante. La mettre au frigo. 15 minutes.

Préparer les fruits : faire fondre le beurre avec 2 cuillères à soupe de sucre. Ajouter les pommes épluchées et coupées en petits morceaux puis les framboises. Laisser mijoter 3/4 minutes à feu moyen. Ajouter les  3 cuillères de sucre restante, baisser le feu et laisser cuire quelques minutes.

Déposer les fruits au fond d’un plat. Préchauffer le four à 180°.

Etaler la pâte sur une épaisseur de 4 mm. Dépouper des formes de pâte et les déposer sur les fruits. Badigeonner de jaune d’œuf et mettre au four 20 minutes. Sortir le plat, parsemer de sucre, poursuivre la cuisson 5 minutes.

Servir tiède avec une boule de glace, un peu de crème ou de la chantilly.

Envies d’automne- Mini-tourtes aux pommes et raisins secs

Même si il fait près de 28° degrés, j’ai envie de cuisiner des petites choses cocooning automnales.

J’ai combiné dans cette recettes plusieurs envies : un strudel, une tourtes et un petit gâteau.

Mini-tourtes aux pommes et raisins secs (environ 10 dans des moules à muffins)


Pâte :

  • 250 gr de farine
  • 75 gr de sucre
  • 150 gr de beurre froid coupé en dés
  • 1 œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé

Garniture :

  • 3 pommes
  • 3 cuillères à soupe de raisins secs
  • 2 cuillères à soupe de rhum vieux (+ pour le flambage)
  • 25 gr de beurre
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • un sachet de sucre vanillé

Réaliser la pâte

Malaxer le beurre, la farine, les sucres (robot, mixeur ou à la main), ajouter l’oeuf. Pétrir quelques minutes et réserver 30 minutes au frais.

Réaliser la garniture :

Mettre les raisins à tremper dans le rhum.Couper les pommes en petits morceaux et les faire revenir dans le beurre et les sucres pendant 10 minutes à feu moyen. Ajouter les raisins et poursuivez la cuisson 10 minutes. Ajouter la quantité de rhum que vous souhaitez et flamber. Poursuivre la cuisson 10 minutes.Laisser refroidir.

Montage dans des moules à muffins

Étaler la pâte finement entre deux feuilles de papier sulfurisé. Faire des disques à l’aide d’un emporte pièce et les disposer dans les moules. Garnir avec le mélange pommes/raisins refroidi. Refermer le tout avec un disque de pâte. Badigeonner  de beurre fondu le dessus des tourtes et parsemer de sucre fin.

Préchauffer le four à 200°. Faire cuire 30 minutes. Démouler quand c’est encore tiède. servir avec une chantilly, de la crème fraiche ou une glace (vanille, rhum raisin)

Paniers bio – Tarte tatin

Le potager de mes parents commençant à rendre l’âme, j’ai repris  mes commandes de paniers bio. Cette semaine, beaucoup de pommes. J’ai donc été obligée de faire une tarte tatin. J’en profite pour vous recommander l’entreprise où je commande mes paniers : http://www.materre.net. C’est d’une qualité irréprochable. Les fruits et légumes sont savoureux, de la région et ils ne font pas du bio pour être à la mode ou pour faire fortune. Ils ont une vraie éthique. Parce que manger des légumes bio venant du pérou, d’argentine ou d’Espagne, ça me parait sans intérêt.

Je fais aussi de la pub pour cette exploitation : http://www.bernardgaborit.com/ . Les produits laitiers sont tout simplement à tomber. Une vraie crème fraiche jaune, pas blanche chimique, du beurre à vous damner. Et le reste… No comment. Je ne peux plus acheter une autre crème que celle là, et le beurre, je le prends par kilo. Bref. Il y a la liste des revendeurs sur leur site. De mon côté c’est Satoriz à Vitrolles.

Tarte tatin d’après les éditions marabout

La pâte 

  • 300 gr de farine
  • 2 cuillère à soupe de sucre
  • un sachet de sucre vanillé
  • 80 gr de beurre doux bien froid, coupé en dés
  • 3 cuillères à soupe de crème fraiche

Mettre tous les ingrédients dans mixeur. Mixer jusqu’à obtenir comme un sable. Former une boule, pétrir quelques minutes et mettre au frigo au moins 30 minutes.

Les fruits

  • 6 grosses pommes
  • 100 gr de beurre
  • 150gr de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Eplucher les pommes et les couper en 4. Faire fondre le beurre et le sucre, ajouter les pommes et laisser caraméliser une heure à feu doux.

Montage

Préchauffer le four à 200 °

Déposer les pommes et leur jus de cuisson (faces bombées contre le fond) dans moule à tarte. Laisser refroidir.

Étaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson. Recouvrir les pommes en enfonçant bien les bords pour éviter que le jus ne ressorte. Piquer légérement la pâte sans la percer.

Faire cuire 30 minutes à 200°

Servir tiède avec une boule de glace ou de la crème.

 

 

So fresh – Glace bio à la vanille

La vanille est mon épice préférée. J’aime son goût, son odeur aussi bien en cuisine que dans la vie courante. C’est donc tout naturellement que j’ai réalisé ma première glace au parfum de vanille. Me voilà équipée d’une belle sorbetière rose.  Après une attente d’une semaine durant laquelle j’ai scruté des centaines de recettes voici celle que j’ai réalisée.

Glace à la vanille bio

  • 4 jaunes d’œufs
  • 90 gr de sucre roux
  • 30 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 gousse de vanille
  • Un sachet de sucre vanillé

Faire blanchir les jaunes, le sucre et le sucre vanillé au batteur.

Faire chauffer le lait, la crème et la gousse de vanille (ouverte en deux, les grains grattés et déposés dans le mélange). Faire chauffer le mélanger sur feu doux sans faire bouillir. Arrêter le feu, couvrir et laisser infuser 10 minutes. Retirer la gousse.

Verser sur le mélange sucre/oeufs. Mélanger et remettre quelques minutes sur feu doux pour faire épaissir. Ne pas faire bouillir, le feu doit être doux. Remuer sans cesse. Le liquide doit napper la cuillère en bois.

Laisser complétement refroidir le mélange. Puis mettre dans la sorbetière 45 minutes.

Déguster de suite, la glace sera crémeuse ou déposer la au congel dans un tupperware.

Que faire avec les blancs d’oeufs??? Des financiers par exemple…

Financiers

  • 3 blancs d’œufs
  • 25 gr de noisette en poudre
  • 60 gr d’amande en poudre
  • 150 gr de sucre glace
  • 50 gr de farine
  • 150 de beurre fondu

Faire chauffer le beurre noisette (état du beurre mis à chauffer, entre le moment de l’ébullition et le début de la coloration. A ce stade, sa couleur et son odeur rappellent la noisette grillée ). Le filtrer au chinois et le laisser refroidir.

Torréfier la poudre de noisette et la poudre d’amande quelques minutes dans une poêle à feu moyen.

Au batteur mélanger : la farine, les poudres torréfiées, le sucre, les blancs et le beurre refroidi mais toujours liquide. Battre énergiquement 2 minutes.

Préchauffer le four à 205°.

Beurrer des petits moules à financiers (rectangles) ou à petites bouchées, déposer la pâte (elle ne lèvera pas trop à la cuisson).Cuire 10 minutes.

Une tuerie – Le brookie

Le brookie est la nouvelle folie US. C’est une base de brownie avec une pâte à cookie dessus. Le tout dore tranquillement au four… Et là, on salive.

A part ça, j’ai trouvé un site de recettes américaines, in english of course. Mon souhait est donc de devenir bilingue….

Brookie

1. Le brownie

  • 25 gr de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
  • 100gr de farine
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • 1/4 de cuillère à café de sel de guérande
  • 200 gr de sucre
  • 90 gr de beurre
  • 200 gr de chocolat noir
  • 2 oeufs
  • 2 cuillère à café d’extrait de vanille

Faire fondre le beurre et le chocolat.

Faire blanchir au robot (ou batteur) le mélange œufs + sucre, ajouter l’extrait de vanille et le beurre/chocolat en continuant de battre.

Ajouter la farine, le cacao, la levure et le sel. Battre à nouveau.

Verser dans un moule carré préalablement beurré

2. La pâte à cookies

J’ai pris ma recette de cookies au chocolat blanc et noisette. Mais il faut diviser les proportions par deux sinon ça fait trop et ça ne cuit pas.

Déposer la pâte à cookies en petit tas rapprochés. La pâte va s’étaler avec la chaleur.

Faire cuire 40 minutes à 180°. Si le cookie dore trop, couvir avec une feuille de papier cuisson.

Surveiller la cuisson, si la pâte à cookie est encore trop coulante, prolonger la cuisson.

Laisser refroidir et démouler. La pâte à cookie est encore molle, c’est normal, elle va se solidifier en refroidissant. Découper en petits carrés pour servir.