Provence et enfance : clafouti d’abricots à la verveine

Durant mes dernières semaines parisiennes, j’ai littéralement fantasmé sur les plateaux de fruits de Provence : abricots, pêches, brugnons… Du coup, depuis mon retour, je fais régulièrement le plein chez mon primeur. Depuis quelques jours, des abricots flânaient sur mon plan de travail. Une idée de recette a fusé hier. Un clafouti aromatisé à la verveine.

La verveine est une plante aromatique que j’adore. Elle me rappelle mes dimanches en famille, où l’après midi nous allions  en cueillir quelques feuilles pour une infusion.

Clafouti (ma recette de base à agrémenter selon vos envies)

  • 110 gr de sucre
  • 4 œufs
  • 200 gr de farine
  • 40 gr de beurre fondu
  • 300 ml de lait
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • une noisette de beurre pour le moule

Pour le clafouti à la verveine : quelques feuilles de verveine et une dizaine d’abricots bien mûrs

Tiédir le lait et y faire infuser quelques minutes les feuilles (3 ou 4) de verveine. Laisser refroidir. Quand le lait est froid. Faire fondre le beurre.

Mélanger le lait, le sucre, la farine, les oeufs et le beurre fondu.

Beurrer un moule, répandre uniformément le sucre roux sur le moule puis y déposer les abricots (côté bombé visible). ajouter la pâte.

Enfourner 20 minutes à 210 degrés. Cuisson à surveiller, selon le four elle peut être plus longue. La clafouti doit être doré.

Le petit plus : à 10 minutes de cuisson, j’ouvre le four pour y parsemer un peu de sucre, ça donne une petite couche croustillante. Le plus souvent du sucre vanillé, mais pas dans cette recette à cause de la verveine.