Un chef – Riviera de mangue et fruits de la passion, saint-Jacques poêlées, sauce mangue-orange (concours Verycook)

EDIT : je participe avec cette recette au concours Verycook

EDIT bis : je suis arrivée 9ème. Merci !!!

Il y a quelques années, mon plaisir du Week-End était de me lever tôt le dimanche pour regarder l’émission A vos recettes, sur Direct 8. Un chef était invité et proposait un menu complet. J’adorais. Tout était filmé, les gestes étaient expliqués. Parc contre c’était frustration assurée pour le déjeuner dominicale deux heures plus tard.

DSC_0001b

Logo Défi Verycook

Cette recette était présentée par Michel Roth, un chef que j’aime beaucoup.

DSC_0002b

J’ai beaucoup appris de cette émission, ça m’a beaucoup inspirée. J’ai gardé quelques recettes que je réalise de temps en temps.

DSC_0026b

Celle-là je l’aime beaucoup. Je la propose en entrée. La petite salade à la manque est délicieuse, fraiche, goûteuse. Et la sauce orange/mangue… Heureusement que j’écris ce billet à 8h00  du matin…

DSC_0007b

DSC_0005b

Quoi que… Fin du billet : j’ai faim !

DSC_0025bDSC_0009b

Riviera  de mangue et fruits de  la passion, saint jacques poêlées, sauce mangue-orange (4 personnes) :19,50€

  • 1 mangue mûre mais ferme (3€)
  • 1 oignon rouge (0,50€)
  • 1 petit concombre Noa (1€)
  • 2 fruits de la passion (1€)
  • 6 brins de ciboulettes ciselés (1,00€)
  • 1 orange à jus (1,00€)
  • sel, poivre, piment d’espelette
  • huile d’olive
  • 12 noix de saint-Jacques (12€)

Rivera mangue, passion

Couper en petits dés les 3/4 de la mangue (garder le reste pour la sauce), l’oignon rouge, le concombre. Ajouter les grains des fruits de la passion, la ciboulette ciselée, une pincée de piment d’espelette. Saler, et ajouter un filet d’huile d’olive. Bien mélanger et réserver au frais.

Sauce mangue, orange

Mixer le reste de la mangue, le jus de l’orange, une pincée de sel et un filet d’huile d’olive. Le mélange doit être homogène. Réserver au frais.

Montage

Cuisson des saint jacques : je fais chauffer une poêle avec de l’huile d’olive à feu assez fort. Je mets les saint-Jacques. Je les retourne quand une croûte dorée apparait. Et je procède de même pour la deuxième face.

Disposer la salade, la sauce et les saint-Jacques.

DSC_0023bDSC_0015bDSC_0012bLogo Défi Verycook

Ca mijote ! – Confit de porc au citron vert, rhum blanc, gingembre, poivre sauvage et piment d’espelette

C’est mon envie du moment, le citron vert, les alliances un peu exotiques.    DSC_0013b

Je me demandais ce que le rhum blanc allait donné dans un plat salé, j’ai beaucoup aimé. Mais ce n’est que mon goût !

DSC_0010b

Après avoir complétement délaissé le blog, je vais tenter de reprendre une activité plus régulière. Merci à ceux qui continuaient à venir ici même si il ne s’y passait plus grand chose ! La faute à qui? Avant j’étais obsédée par mon travail, mais ça s’était avant…

Merci aux fidèles, à ceux qui me supportent (sens propre & figuré) au quotidien, dans ma boulimie de perfection ! Fatigante !

DSC_0011b

Confit de porc au citron vert, rhum blanc, gingembre, poivre sauvage et piment d’espelette (2 personnes)

  • 450 gr de sauté de porc (demandez un morceau du porc qui se prête à une cuisson longue)
  • 2 oignons rouges
  • sel, poivre sauvage
  • Zeste d’un demi citron vert non traité
  • 1 cuillère à soupe de miel (ou plus si vous aimez le sucré/salé)
  • 25 ml de rhum blanc
  • une pincée de piment d’espelette (plus ou moins selon si vous aimez le piquant ou pas, nous on aime beaucoup !)
  • 1 cuillère à café de gingembre frais coupé en petits dés
  • 2 courgettes
  • huile d’olive

Faire revenir les oignons dans l’huile d’olive et le miel. Saler et poivrer. J’utilise le poivre sauvage de chez Hédiard, mais on ne le trouve plus.J’aime beaucoup leur gamme de sels et poivres. On peut vraiment obtenir une touche spéciale dans un plat avec un poivre différent.

Ajouter le porc, le gingembre, le piment, le zeste de citron. Augmenter le feu pour obtenir des sucs et déglacer avec le rhum. Laisser mijoter  15 minutes à couvert et à feu très doux, puis ajouter un verre d’eau (ou plus si vous n’obtenez pas assez de sauce). Si vous souhaitez une touche plus citronnée, vous pouvez ajouter le jus du citron.

Laisser  mijoter une heure, à une heure trente.

Une demi heure avant de servir ajouter les courgettes coupées en dés.

Vous pouvez accompagner le plat d’un riz sauvage par exemple.

DSC_0002b

Saveurs lointaines, la suite – Bûche des îles: génoise noix de coco, mousse vanille, ananas victoria, glaçage chocolat blanc

Pour accompagner mon repas exotique, j’ai réalisé une bûche. Cela fait plusieurs jours que ces associations me trottaient dans la tête. J’adore la vanille, je pourrais en mettre dans tous mes desserts. Je préfère d’ailleurs les desserts crémeux à la vanille plutôt qu’au  chocolat.

Pour éviter de galérer au roulage comme ce fût mon cas, il faut avoir la main légère sur la garniture. La prochaine fois, je mettrai moins d’ananas. Je mets ici les proportions pour un roulage plus facile.

Génoise noix de coco

  • 25 gr de noix de coco rapée
  • 95 gr de farine
  • 4 oeufs
  • une cuillère à café d’extrait naturel de vanille

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mettre l’extrait de vanille. Je fais ici un peu de pub pour les magasins casino qui sous la marque de leur enseigne ont un extrait de vanille naturel, commerce équitable, avec des grains de vanille. Une merveille qui a remplacé mon extrait précédent.

Ajouter petit à petit la farine et la noix de coco tamisées en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/coco.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la pâte est cuite, sortir le papier cuisson avec la pâte  de la plaque  et les poser sur le premier torchon et la recouvrir du deuxième.Rouler le biscuit. Laisser refroidir totalement.

Garniture

  • un ananas victoria
  • une cuillère à soupe de rhum
  • un sachet de sucre vanillé

Couper l’ananas en petits dés, ajouter le sucre et le rhum. Mélanger. Mettre de côté.

Mousse vanille

  • 1 gousse de vanille
  • 4 feuilles de gélatine
  • 2 jaunes d’œuf
  • 50 g de sucre
  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide entière

Battre les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froid.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue en 2. Laisser infuser 5 minutes. Verser sur le mélange jaunes/sucre après avoir retiré la gousse. Mélanger et remettre ce mélange à chauffer doucement pour que le mélange épaississe et nappe la cuillère. Jusque là, c’est comme une crème anglaise.  Ajouter les feuilles de gélatine essorées. Bien les incorporer au mélanger. Réserver, laisser refroidir.

Montez la crème en chantilly, et la mélanger délicatement au mélange précédent.

Mettre au frais une heure au moins.

Montage 

Prélever du jus rendu par l’ananas coupé et en badigeonner la génoise. Mettre une couche de mousse vanille, parsemer de morceaux d’ananas. Ne pas avoir la main trop lourde sur la garniture sinon le roulage va être difficile. Rouler le gâteau.

Avec ce qui me restait de mousse et d’ananas, j’ai fait des petites verrines en mélangeant le tout.

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir.

Étaler sur le gâteau roulé et parsemer de noix de coco si vous aimez.

Saveurs lointaines – Coupe fraicheur : mangue, pamplemousse, avocat, crevette, vinaigrette à la mangue

J’aime bien faire des repas à thème. En ce moment j’ai envie de saveurs lointaine. Pour accompagner un poulet au curry  en plat principal, j’ai réalisé cette entrée. C’est ma folie du moment, les crevettes avec des fruits tropicaux.

J’avais vu dans une émission de cuisine, une recette de vinaigrette avec de la pulpe de mangue, je m’en suis inspiré.

Coupe fraicheur (4 personnes)

  • 5 crevettes par personnes
  • 2 avocats
  • Une mangue mûre mais ferme
  • Deux pamplemousses

Détailler la mangue en cube. En réserver une cuillère à soupe pour la vinaigrette. Placer les cubes au fond d’une coupe.

Peler et tailler les avocats en lamelles. Prélever les quartiers des pamplemousses. (Je garde les membranes avec le reste de la chaire pour un extraire un peu de jus que j’utiliserai pour ma vinaigrette). Décortiquer les crevettes.

Montage : sur les cubes de mangue poser les quartiers de pamplemousse, les lamelles d’avocat et les crevettes.

Vinaigrette à la mangue

  • Une cuillère à soupe de chaire de mangue
  • Deux cuillères à soupe de jus de pamplemousse
  • Une cuillère à café de vinaigre de vin vieux
  • Une cuillère à café de moutarde anglaise
  • sel, piment d’espelette
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive

Mettre tous les ingrédients au blendeur ou au mixeur et émulsionner. La sauce sera un peu épaisse.

Répartir la sauce sur les coupes.

Un peu d’exotisme – Trio fraicheur : pamplemousse, crevette, avocat. Vinaigrette au pamplemousse

Avec cette grisaille qui s’installe, j’ai eu envie hier de préparer un repas à tendance exotique. Une entrée fraiche, avec une touche sucrée salée et un plat dans lequel je pouvais tester mes nouvelles épices (une lotte au curry, recette demain).

J’aime bien l’alliance crevette/pamplemousse. Rien de bien original mais ça fonctionne toujours. La petite touche originale vient de la vinaigrette. J’ai utilisé de la moutarde anglaise. Avec ses épices elle tempère l’amertume du pamplemousse.

Trio fraicheur: pamplemousse, crevette et avocat. Vinaigrette au pamplemousse

Ingrédients pour 2 assiettes :

  • 1 avocat ferme (pas trop mur pour le trancher en lamelles)
  • 12 crevettes
  • 1 pamplemousse

Vinaigrette :

  • le jus d’un demi pamplemousse
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de vinaigre de vin vieux neutre
  • 1 cuillère à café de moutarde anglaise
  • 1/4 de cuillère à café de miel d’acacia ( ou un autre miel pas trop corsé)
  • une pincée de sel.
  • poivre de sishuan moulu

Réalisation :

Détailler les le pamplemousse en quartiers, décortiquer les crevettes et couper en lamelles le pamplemousse. Réserver.

Réaliser la vinaigrette : dans un bol mettre le sel et le poivre (quantité selon votre goût, j’ai mis deux/trois tours de moulin) . Verser le jus de pamplemousse et le vinaigre. Ajouter la moutarde et bien mélanger. Puis le miel. Mélanger à nouveau et ajouter l’huile d’olive.

Dresser les crevettes, les quartiers de pamplemousse et les lamelles d’avocat. Verser la vinaigrette dessus à la cuillère et servir.

La touche curcuma – Poulet aux épices et légumes grillés

Après avoir vu le reportage , notre poison quotidien, sur les produits chimiques que nous ingérons malgré nous, je suis en pleine remise en question culinaire et consommatrice. J’ai toujours été très sensible à ce sujet. Je suis une adepte du bio, du fait maison et des produits écologiques. Mais là je suis en train de basculer vers une obsession nouvelle et un rejet total des produits industriels.On peut manger bio, sain et avoir une cuisine variée, tendance et créative.

Bref, le curcuma est une épice anti-inflammatoire, qui aide notre corps à lutter contre les agressions. Du coup, j’en mets un peu partout.

Poulet au épices (2personnes)

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 blancs de poulet

Faite mariner une heure le poulet avec l’huile, les épices et le sel. Pour bien imprégner la viande, je la mets dans un sac congélation avec tous les ingrédients et je malaxe de temps en temps.

Faire dorer le poulet dans une poelle à feu moyen sans ajputer de matières grasses. Une petite croute croustillante va se former.

Courgettes confites au curcuma

  • 3 courgettes moyennes ou 2 grosses
  • 2 oignons nouveaux
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à soupe de curcuma
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • du poivre

Faire chauffer l’huile d’olive et dorer les oignons avec le sel et le sucre sans trop les colorer. Ajouter les courgettes coupées et le curcuma.

Laisser mijoter sur feu doux de 20 minutes à 45 minutes selon votre goût (courgettes moelleuses ou croquantes)

Avant de servir, faire un tour de moulin à poivre

Pommes de terre grenailles rôties

  • 400 gr de pommes de terre grenailles
  • une branche de thym
  • une branche de romarin
  • une cuillère à café de sel
  • une cuillère à soupe d’huile d’olive

Bien laver la peau des pommes de terre. Les sécher soigneusement. Faire chauffer l’huile à feu moyen. Déposer les pommes de terre, les aromates et le sel. Faire rôtir à feu moyen pendant 15 minutes (surveiller que ça ne brule pas). Baisser le feu et laisser cuire encore 30 minutes environ (à surveiller selon la taille des pommes de terre). Remuer très souvent.

Enlever les branches de thym et de romarin, servir.

On peut aussi ajouter une ou deux gousses d’ail non épluchées pendant la cuisson.

 

Une tuerie – Le brookie

Le brookie est la nouvelle folie US. C’est une base de brownie avec une pâte à cookie dessus. Le tout dore tranquillement au four… Et là, on salive.

A part ça, j’ai trouvé un site de recettes américaines, in english of course. Mon souhait est donc de devenir bilingue….

Brookie

1. Le brownie

  • 25 gr de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
  • 100gr de farine
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • 1/4 de cuillère à café de sel de guérande
  • 200 gr de sucre
  • 90 gr de beurre
  • 200 gr de chocolat noir
  • 2 oeufs
  • 2 cuillère à café d’extrait de vanille

Faire fondre le beurre et le chocolat.

Faire blanchir au robot (ou batteur) le mélange œufs + sucre, ajouter l’extrait de vanille et le beurre/chocolat en continuant de battre.

Ajouter la farine, le cacao, la levure et le sel. Battre à nouveau.

Verser dans un moule carré préalablement beurré

2. La pâte à cookies

J’ai pris ma recette de cookies au chocolat blanc et noisette. Mais il faut diviser les proportions par deux sinon ça fait trop et ça ne cuit pas.

Déposer la pâte à cookies en petit tas rapprochés. La pâte va s’étaler avec la chaleur.

Faire cuire 40 minutes à 180°. Si le cookie dore trop, couvir avec une feuille de papier cuisson.

Surveiller la cuisson, si la pâte à cookie est encore trop coulante, prolonger la cuisson.

Laisser refroidir et démouler. La pâte à cookie est encore molle, c’est normal, elle va se solidifier en refroidissant. Découper en petits carrés pour servir.