Prendre le temps – Petits moelleux tout noisette

Il y a des matins où il est urgent de sentir que quelque chose de sucré est en train de cuire. Comme si on avait encore le temps de préparer des petites choses toutes douces pour le petit déjeuner… De se poser.

DSC_0009bDSC_0006bUne envie de noisettes… De moelleux… De chaud… Des effluves au réveil…

J’aime les gâteaux compacts dans lesquelles on sent toute la matière des ingrédients.

DSC_0012bJ’avais de la farine de noisette artisanale… Rien de compliqué. J’ai hésité à mettre une petite cuillère de mon biotella (Nocciolata) au cœur. La prochaine fois.

PS :Le  Nocciolata, si tu gouttes, tu plonges.

DSC_0004bPetits moelleux tout noisette (8 petits moules en cœur)

  • 2 oeufs
  • 100 gr de farine de noisette
  • 50 gramme de farine blanche
  • 70 gr de sucre
  • 30 grammes de pralin
  • 90 grammes de beurre fondu
  • 6 cuillères à soupe de lait
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre

Tout mélanger, mettre dans des moules beurrés. Cuire 15 minutes à 180°. Parfait quand on est mal réveillé.

J’ai ajouté un tour de mon moulin sucre/chocolat de globus avant la cuisson.

Et la pièce a embaumé la noisette. Le but était atteint…

DSC_0003b

 

Immaculés – Eclairs à la vanille de la Réunion

Un post qui trainait depuis quelques temps… J’ai un peu délaissé ce petit coin de ma vie pour en privilégier un autre.  048b 031b

La cuisine est toujours présente dans ma vie mais la mise en image un peu moins. On va essayer de reprendre le rythme…

029b

J’ai changé ma recette de pâte à choux. On m’a offert ce livre : Le cours de cuisine de l’atelier des chefs. Je le trouve super pour toutes les recettes de base : pâtes, crèmes, techniques. Je l’aime bien parce-qu’il y a les photos des différentes étapes, donc assez clair.

J’ai  fait une pâte à choux, formé des éclairs avec une douille cannelée moyenne puis je les ai garnis de crème pâtissière dont la recette est issue de ce même bouquin.

J’ai utilisé de la vanille de l’île de la Réunion ramenée par une amie. Pour le glaçage j’ai pris du fondant blanc auquel j’ai ajouté des grains de vanille.

041b

Dans un premier temps préparer la crème pâtissière. Le temps qu’elle refroidisse, préparer les éclairs.

Crème pâtissière à la vanille

  • 50 cl de lait
  • 6 jaunes d’œuf
  • 100 gr de sucre
  • 60 gr de farine
  • une gousse de vanille

Faire bouillir le lait avec les grains de vanille grattés et la gousse coupée en deux.

Mélanger les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine tamisée et bien mélanger.

Verser le lait bouillant sur ce mélange, bien remuer et remettre dans la casserole.

Mettre sur feu doux et continuer à fouetter jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ne pas cesser de remuer pour éviter les grumeaux.

Mettre la crème dans un plat, la couvrir d’un film étirable et la laisser refroidir au frigo.

Pâte à choux :

  • 25 cl d’eau
  • 4 gr de sel
  • 10 gr de sucre
  • 100 gr de beurre
  • 125 gr de farine tamisée
  • 4 oeufs

Mettre le four à chauffer à 220°

Faire bouillir l’eau, le beurre coupé en  petits morceaux, le sel et le sucre. Le mélange doit être homogène, le beurre doit avoir complétement fondu.

Retirer la casserole du feu et ajouter d’un seul coup la farine tamisée. Mélanger avec une cuillère en bois.

Remettre sur le feu et « dessécher » la pâte. C’est à dire, bien remuer, sur feu doux afin de faire sortir toute l’humidité. La pâte ne doit plus coller aux parois. En  gros, cela prend 4 minutes et  cela remplace aussi votre séance d’haltères.

Mettre la pâte dans un saladier et ajouter les œufs un à un. Attention, il faut absolument que l’œuf soit complètement intégré à la pâte avant de mettre le suivant sinon la pâte sera ratée.

On voit que la pâte est réussie car elle est lisse. Quand on la lève avec la cuillère elle doit former un ruban.

A l’aide d’une poche à douille (pour moi cannelée), former des boudins de même longueur sur une plaque à pâtisserie en les espaçant. Enfourner.

Pour mon four : cuisson 10 minutes à 220° puis 10/15 minutes à 185°. A surveiller et ne jamais ouvrir la porte du four pendant la cuisson.

Montage :

Quand la crème est bien froide et les éclairs  aussi, les garnir de crème à l’aide d’une douille très fine. On fait un petit trou sous l’éclair et on met la crème. On sait que l’éclair est plein quand il sort un peu de crème.

Décors

Pour le fondant blanc, suivre les indications sur la boite. Pour le mien, chauffer à 35° avec 1% d’eau. Attention, ne pas faire trop chauffer le fondant, sinon il deviendrait moins brillant.J’ai mis quelques grains de vanille. Je plonge le dessus de mes éclairs dans le fondant, et je retourne. Décorer selon vos envies.

030b

052bEdit : recette sélectionnée par Hellocotton pour les meilleures recettes du 2 avril… Très contente après cette longue absence !!

http://www.hellocoton.fr/cuisine

Il m’attendait patiemment – Eclairs aux fraises de Carpentras & crème pâtissière légère à la vanille

Depuis Noël il était dans ma bibliothèque attendant le bon moment… Mais quoi donc?

Le livre, Eclairs! De Christophe Adam. Offert par ma sœur pour venir combler (ou tenter de combler) mes multiples envies en matière de cuisine.

Je ne suis pas spécialement fan de l’éclair. Je n’en prends jamais quand je vais chez le pâtissier. Mais c’est le dessert préféré de ma moitié… Alors…

Ce livre peut vous faire devenir complétement accro aux éclairs, tant les recettes sont belles et originales…

Première tentative, l’éclair aux fraises (de Plougestel dans le livre, de Carpentras pour moi).

Le seul inconvénient dans ce livre, ce sont les ingrédients parfois difficiles à trouver. J’ai un peu galéré avec la poudre à flan. J’en ai acheté chez Métro. Mais je ne suis pas sûre d’avoir pris la bonne poudre. Je pense que la prochaine fois je ferai une crème pâtissière simple. Je mets ici la recette telle que je l’ai réalisée. Je pense qu’on peut remplacer la poudre à flan par de la fécule. Il ne s’agit en aucun cas de préparation pour flan du commerce.

Éclairs aux fraises de Carpentras & crème pâtissière légère à la vanille

Les éclairs : la pâte à choux

  • 16 cl d’eau
  • 3 gr de sucre
  • 70 gr de beurre en petits morceaux
  • 3 gr de fleur de sel
  • 15 gr de lait en poudre
  • 90 gr de farine T55
  • 3 œufs entier (160gr), ne pas prendre de gros œufs mais des œufs moyens, sinon la pâte sera trop liquide et ne gonflera pas.

Pour faire les bons gestes, je me suis aidée de cette vidéo :

http://www.matvpratique.com/video/3442-les-bons-gestes-pour-reussir-la-pate-a-choux

Préchauffer le four à 180°

Préparer deux plaques à pâtisseries recouvertes de papier sulfurisé.

Dans une casserole porter à ébullition l’eau, le sucre, le beurre et le sel.

Ajouter le lait en poudre, continuer l’ébullition et retirer du feu.

Ajouter la farine tamisée en fouettant afin d’éviter les grumeaux. Quand la farine est bien incorporée, remettre sur feu doux et remuer à l’aide d’une spatule pendant 5 minutes. On appelle cela dessécher la pâte pour la rendre homogène.

Quand la pâte forme une boule compacte la mettre dans un saladier, laisser tiédir une à deux minutes puis incorporer les œufs les uns après les autres. Il est très important de bien incorporer l’œuf avant de mettre le suivant.

Mettre cette pâte dans une poche à douille. Former des boudins de 13 cm de longueur et 2,5 cm de largeur environ. Espacer les boudins. Ne pas les faire trop fins sinon, ils ne seront pas assez garnis.

Faire cuire 30 à 40 minutes. Surveiller la cuisson. Ils doivent être bien dorés mais pas trop bruns.

Crème pâtissière légère à la vanille

  • Une gousse de vanille
  • 31 cl de lait
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 œuf entier
  • 60 gr de sucre
  • 40 gr de poudre à flan (ou fécule)
  • 100 gr de crème liquide bien froide

Fendre la gousse de vanille, prélever les grains et les mettre dans une casserole avec le lait. Déposer également la gousse. Faire bouillir, éteindre le feu et laisser infuser 10 minutes.

Fouetter le jaune, l’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la poudre à flan, mélanger.

Retirer la gousse du lait, le filtrer et le mettre à nouveau à bouillir. Ajouter le mélange précédent et poursuivre l’ébullition 5 minutes sur feu doux en remuant bien.

Verser la crème dans un récipient et la recouvrir d’un film étirable pour éviter la formation d’une croute. Laisser refroidir totalement.

Préparer la chantilly en fouettant vivement la crème liquide. Pour bien monter ma crème je mets tout au frais plusieurs heures : bol, fouet, crème.

Mélanger délicatement les deux crèmes et remplir une poche à douille du mélange.

Montage

Retirer le dessus des éclairs aux 3/4 de sa hauteur. Saupoudrer de sucre glace.

Garnir avec de la crème, déposer des fraises coupées et déposer à nouveaux de la crème entre les espaces.

 

Un petit côté croustillant – Cookies miel, sésame et chocolat

Au marché de producteurs bio où je fais mes courses, la boulangère propose des cookies miel, sésame, chocolat. Totalement addictifs !!

En général, je ne reproduis jamais des recettes dégustées chez les autres. Je ne retrouve jamais le même goût. Je préfère déguster les petits délices en question chez les personnes concernées. Mais quand même… Ces cookies… L’inconvénient c’est que le marché n’a lieu qu’une fois par semaine et  qu’hier j’en ai eu envie…

J’ai donc pris ma base à cookies, enlevé un peu de sucre, ajouté du miel et du sésame. Le résultat ne ressemble évidement en rien aux cookies du marché, plus sablés. Mais le résultat est très sympa. Le miel apporte du moelleux et du croustillant.

Cookies miel, sésame, chocolat

  • 300 gr de farine
  • 200gr de beurre mou
  • 200gr de sucre roux
  • 3 cuillères à soupe de miel d’acacia
  • 3 cuillères à soupe de sésame + pour le décors
  • 1/2 tablette de chocolat noir cassée en morceaux
  • 2 œufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure

Préparation : Battre le beurre mou avec le sucre. Ajouter les œufs et le miel en continuant de battre. Puis mettre la farine et la levure. Continuer de battre pour mélanger les ingrédients mais garder le côté sablé, donc le batteur doit être à la puissance minimale. Ajouter le chocolat en morceaux et le sésame.

Former les cookies en les espaçant. Parsemer de sésame.  Faire cuire 5 minutes à 200 degrés. En milieu de cuisson, une fois la pâte étalée par la chaleur, j’ai à nouveau parsemé de sésame pour que les grains s’incrustent dans la pâte et ne retombent pas.

Il faut surveiller la cuisson, ils doivent être dorés aux bords et clairs au milieu pour qu’ils soient moelleux.

 

Reprise gourmande – Madeleines à la bergamote

Cela fait plusieurs mois que j’ai envie de cuisiner des petites douceurs à la bergamote. Mais je n’en trouvais pas. Alors quand j’en ai vu dans mon magasin bio, je me suis ruée dessus sans savoir encore ce que j’allais faire…

J’ai décidé de parfumer des madeleines avec. Les madeleines sont ma folie du moment.

J’ai une autre folie en ce moment, ce sont les petits kits de livre de cuisine avec le matériel à l’intérieur. Le père Noël avait déposé le livre biscuits faits maison avec le tampon ainsi que celui sur les éclairs. Il a eu aussi la gentillesse de déposer un kit pour réaliser ses chocolats. Hier je me suis offert celui sur les chaussons. Articles prochainement…

C’est sûr que le matériel fait un peu gadget, mais pour un prix tout à fait correct, on peut tester pleins de trucs.

Revenons à nos madeleines. Je les ai un peu plus sucrées que ma recette habituelle, car la bergamote est très acide.

Madeleines à la bergamote (environ 25)

  • 210 gr de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 1/4 de cuillère à café de sel
  • 3 gros œufs + 2 jaunes
  • 170 gr de sucre
  • 15 gr de sucre vanillé
  • 150 gr de sucre roux
  • 2 cuillères à soupe de zestes de bergamote
  • 2 cuillères à soupe de jus de bergamote
  • 180 gr de beurre fondu

Battre  les œufs, les jaunes, le sucre, les zestes et le jus de bergamote, à vitesse moyenne pendant 5 minutes. Le mélange doit blanchir et épaissir.

Incorporer le beurre fondu et la farine tamisée avec la levure et le sel. Mélanger.

Laisser reposer une heure au frigo. C’est si la pâte est bien froide que les madeleines vont gonfler et former la bosse. J’ai remarqué que plus je la laisse, plus les madeleines sont belles.

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer des moules à madeleines et remplir de pâte. Laisser cuire 7/8 minutes selon votre four. Les madeleines doivent être dorées. Les miennes ont cuit 9 minutes.

Si vous mettez des moules sur deux hauteurs du four, intervertissez-les à mi-cuisson pour qu’elles soient cuites de la même manière.

Patchwork de traditions – Petits pains d’épices de la Saint Nicolas

J’ai trouvé chez Monoprix des emporte-pièces absolument adorables en forme de bonhomme, fille, lutin, maison… J’ai donc cherché une recette de pains d’épices pour la Saint Nicolas. J’ai pris celle de Mademoiselle Cuisine (http://www.mademoisellecuisine.com/). La recette est top ! Les petits pains  sont délicieux !

C’est un peu comme si je cherchais tous les prétextes possibles pour essayer des recettes.Je me raccroche à toutes les traditions françaises, régionales, étrangères.

Je pense que d’ici peu je vais aller faire un tour du côté des pays nordiques, Norvège, Suède et explorer un peu leurs spécialités…

Ho, il va être temps d’aller chercher le sapin aussi !

Petits pains d’épices de la Saint Nicolas

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique 200 g de sucre
  • 250 g de miel d’acacia (ou toutes fleurs)
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 clou de girofle
  • 1/2 cuillère à café d’anis en poudre
  • un peu de noix de muscade râpée
  • 15 cl d’eau

Préparer les épices dans un petit bol. Pour le clou de girofle je l’ai réduit en poudre au mortier.

Ajouter les épices à la farine, la levure, le sucre. Bien mélanger.

Pour pétrir ma pâte, j’ai utilisé le crochet de mon robot.

Faire chauffer le miel 30 seconde au micro onde et l’ajouter au mélange sec. Pétrir doucement, ajouter l’eau petit à petit. La pâte ne doit pas être collante mais souple. J’ai pour ma part rajouté au moins une louche de farine.

Former une boule et laisser reposer une heure à température ambiante.

Fariner le plan de travail et étaler la pâte sur un cm d’épaisseur. Elle s’étale vraiment bien, sans coller. Découper les formes souhaitées et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 180°.

Faire cuire 10 à 15 minutes.

Pour décorer j’ai réalisé une glaçage royal, le seul que je sâche faire.

Glaçage royal

  • un blanc d’œuf
  • 150 gr de sucre glace

Battre le sucre et le blanc pendant 7 minutes.

Décorez selon vos inspirations et envies. J’ai enfin acheté des petites billes nacrées. J’en cherche des argent et or mais je ne trouve pas !

Une dédicace à mon amoureux qui me suit dans mes lubies…

On continue ! – Plalets aux noisettes et aux épices de Noël

Pour moi, pas de Noël sans cannelle et quatre épices. J’ai voulu essayer de faire des étoiles à la cannelle ou Zimtsterne (toujours une petite douceur alsacienne) mais je n’avais pas de poudre d’amande et pas de cannelle pure. Juste de la poudre de noisette et mon mélange d’épices pour pain d’épice.Je les ferai une autre fois.

J’ai donc improvisé une recette inspirée des fameux Zimtsternes. Si vous n’aimez pas les gâteaux épicés cette recette n’est pas pour vous…

J’ai fait cette recette en même temps que les étoiles au citron pour utiliser les blancs d’œufs restants. J’ai donc également mis du glaçage royal sur mes petits palets. Cela adoucit un peu les épices mais rien d’obligatoire…

Plalets aux noisettes et aux épices de Noël

  • 200 gr de poudre de noisette
  • 150 gr de sucre
  • 2 blancs d’oeufs
  • 2 cuillères à café d’épices (à pain d’épice pour moi)

Monter les blancs en neige. Les mélanger aux autres ingrédients. Faire reposer une heure au frais. La pâte est collante, c’est normal.

Préchauffer le four à 150°. Former des petits palets et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faire cuire 12 minutes.

Si vous avez envie de les recouvrir de glaçage royal.

Glaçage royal

  • un blanc d’œuf
  • 150 gr de sucre glace

Battre le sucre et le blanc pendant 7 minutes.

Décorez selon vos inspirations et envies.