Joyeux Noël – Bûche à la crème de tiramisu, vanille, fève tonka et framboises

Cette année j’ai eu envie d’une bûche simple, légère et épicée. J’ai choisi  l’alliance fève tonka et vanille agrémentée de quelques framboises.  DSC_0040b

Je suis partie de la mousse au mascarpone de mon tiramisu classique que j’ai parfumée à la vanille et à la fève tonka.

Pour le glaçage, j’ai eu envie de quelque chose de laqué, j’ai opté pour du noir et du pourpre.

Bonnes fêtes à tous !

DSC_0047b

La bûche à la crème de tiramisu vanille, fève tonka et framboises

  • 1 barquette de framboises fraiches (deux pour la bûche une pour le décors)
  • 250 gr de mascarpone
  • 50 gr de sucre roux.
  • 1 cuillère à café de poudre de vanille
  • 1/2 cuillère à café de fève de tonka râpée
  • 2 œufs

Pour la génoise au pralin :

  • 4 œufs
  • 120 gr de sucre
  • 25 gr de pralin
  • 95 gr de farine

Génoise au pralin :

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter petit à petit la farine et le pralin tamisés en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/pralin.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la génoise est cuite, la déposer entre deux torchons et la rouler chaude. Laisser totalement refroidir.

Base tiramisu

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au batteur les jaunes, la vanille et la fève tonka, le sucre et le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter le mascarpone et continuer de battre pour que les ingrédients se mélangent bien.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent. Réserver au frais une heure pendant que la génoise refroidit.

Montage :

Dérouler la génoise, garnir de crème au mascarpone et parsemer les framboises en rangées droites aux deux extrémités (droite et gauche). Rouler en serrant bien. Mettre au frais 30 minutes.

DSC_0039b

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide
  • Colorant pourpre et noir.

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir. Si vous avez envie de le colorer ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire.

Faite couler le nappage sur la bûche, mettre au frais et décorez selon votre envie.

DSC_0048b

Joyeux Noël ! – La bûche de notre Noël, tiramisu aux framboises, glaçage rose au chocolat blanc

Cette année j’ai réalisé mes premières bûches. Praliné, caramel beurre salé, nutella et tiramisu framboise. Cette dernière a fait l’unanimité. C’est donc celle-ci qui clôturera notre repas du 25 décembre.

Plusieurs personnes m’ont demandé la recette. J’ai donc décidé de faire un post cet après midi et de faire quelques photos de ma bûche.

Mon année 2011 a été très rose. Du coup, en petit clin d’œil à tous ceux et toutes celles qui ont fait partie de cette aventure rose, j’ai décidé de faire un petit glaçage chocolat blanc coloré en rose.

Bonnes fêtes à tous !

La bûche de Noël, façon tiramisu aux framboises, glaçage rose au chocolat blanc

  • 3 barquettes de framboises fraiches (deux pour la bûche une pour le décors)
  • 2 sachets de sucre vanillé (pour les framboises)
  • 190 gr de mascarpone
  • 20 gr de sucre vanillé et 30 gr de sucre roux
  • 2 cuillères à café d’arôme vanille naturel
  • 2 œufs
  • groseilles pour le décors, un blanc d’oeuf, sucre en poudre (fruits givrés)

Pour la génoise au pralin :

  • 4 oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 25 gr de pralin
  • 95 gr de farine

Génoise au pralin :

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter petit à petit la farine et le pralin tamisés en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/pralin.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la génoise est cuite, la déposer entre deux torchons et la rouler chaude. Laisser totalement refroidir.

Base tiramisu

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au batteur les jaunes, l’arôme vanille, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter le mascarpone et continuer de battre pour que les ingrédients se mélangent bien.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent. Réserver au frais une heure pendant que la génoise refroidit.

Framboises

Les mélanger aux deux sachets de sucre vanillé et réserver.

Montage :

Dérouler la génoise, garnir de crème au mascarpone et parsemer les framboises. Rouler en serrant bien.

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir. Si vous avez envie de le colorer ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire.

Étaler sur le gâteau roulé. Décorer selon vos envies. J’ai fait des fruits givrés.

Fruits givrés

  • un blanc d’oeuf
  • sucre en poudre

Fouetter le blanc pour qu’il devienne mousseux. Trempez les fruits dans le blanc d’oeuf puis dans le sucre. Déposez sur une assiette et mettre au frais une heure.

Une fois votre bûche décorée, mettez-là au moins 5 heures au frigo.

 

Patchwork de traditions – Petits pains d’épices de la Saint Nicolas

J’ai trouvé chez Monoprix des emporte-pièces absolument adorables en forme de bonhomme, fille, lutin, maison… J’ai donc cherché une recette de pains d’épices pour la Saint Nicolas. J’ai pris celle de Mademoiselle Cuisine (http://www.mademoisellecuisine.com/). La recette est top ! Les petits pains  sont délicieux !

C’est un peu comme si je cherchais tous les prétextes possibles pour essayer des recettes.Je me raccroche à toutes les traditions françaises, régionales, étrangères.

Je pense que d’ici peu je vais aller faire un tour du côté des pays nordiques, Norvège, Suède et explorer un peu leurs spécialités…

Ho, il va être temps d’aller chercher le sapin aussi !

Petits pains d’épices de la Saint Nicolas

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique 200 g de sucre
  • 250 g de miel d’acacia (ou toutes fleurs)
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 clou de girofle
  • 1/2 cuillère à café d’anis en poudre
  • un peu de noix de muscade râpée
  • 15 cl d’eau

Préparer les épices dans un petit bol. Pour le clou de girofle je l’ai réduit en poudre au mortier.

Ajouter les épices à la farine, la levure, le sucre. Bien mélanger.

Pour pétrir ma pâte, j’ai utilisé le crochet de mon robot.

Faire chauffer le miel 30 seconde au micro onde et l’ajouter au mélange sec. Pétrir doucement, ajouter l’eau petit à petit. La pâte ne doit pas être collante mais souple. J’ai pour ma part rajouté au moins une louche de farine.

Former une boule et laisser reposer une heure à température ambiante.

Fariner le plan de travail et étaler la pâte sur un cm d’épaisseur. Elle s’étale vraiment bien, sans coller. Découper les formes souhaitées et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 180°.

Faire cuire 10 à 15 minutes.

Pour décorer j’ai réalisé une glaçage royal, le seul que je sâche faire.

Glaçage royal

  • un blanc d’œuf
  • 150 gr de sucre glace

Battre le sucre et le blanc pendant 7 minutes.

Décorez selon vos inspirations et envies. J’ai enfin acheté des petites billes nacrées. J’en cherche des argent et or mais je ne trouve pas !

Une dédicace à mon amoureux qui me suit dans mes lubies…

On continue ! – Plalets aux noisettes et aux épices de Noël

Pour moi, pas de Noël sans cannelle et quatre épices. J’ai voulu essayer de faire des étoiles à la cannelle ou Zimtsterne (toujours une petite douceur alsacienne) mais je n’avais pas de poudre d’amande et pas de cannelle pure. Juste de la poudre de noisette et mon mélange d’épices pour pain d’épice.Je les ferai une autre fois.

J’ai donc improvisé une recette inspirée des fameux Zimtsternes. Si vous n’aimez pas les gâteaux épicés cette recette n’est pas pour vous…

J’ai fait cette recette en même temps que les étoiles au citron pour utiliser les blancs d’œufs restants. J’ai donc également mis du glaçage royal sur mes petits palets. Cela adoucit un peu les épices mais rien d’obligatoire…

Plalets aux noisettes et aux épices de Noël

  • 200 gr de poudre de noisette
  • 150 gr de sucre
  • 2 blancs d’oeufs
  • 2 cuillères à café d’épices (à pain d’épice pour moi)

Monter les blancs en neige. Les mélanger aux autres ingrédients. Faire reposer une heure au frais. La pâte est collante, c’est normal.

Préchauffer le four à 150°. Former des petits palets et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faire cuire 12 minutes.

Si vous avez envie de les recouvrir de glaçage royal.

Glaçage royal

  • un blanc d’œuf
  • 150 gr de sucre glace

Battre le sucre et le blanc pendant 7 minutes.

Décorez selon vos inspirations et envies.

 

C’est parti ! – Petites étoiles de Noël au citron, glaçage royal d’après Martha Stewart

Je suis une véritable folle dingue de Nöel. Déco, ambiance, cuisine, contes de Noël, marchés. C’est pas compliqué, le 1er Décembre, chaque année j’ai à nouveau 7 ans.

C’est parti donc en commençant avec des petites douceurs. Des petits gâteaux au citron et un glaçage royal. C’est la première fois que je réalise cette recette. Je l’ai trouvée sur un site dédié à la cuisine alsacienne. J’adore ce qu’il font en Alsace pour les fêtes de Noël.

La pâte m’a semblée impraticable mais en fait, elle se travaille bien. Il suffit de bien la malaxer avant de l’étaler.

Petites étoiles de Noël au citron

  • 2 jaunes d’oeuf
  • 75 gr de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 150 gr de beurre mou
  • Le zeste d’un citron
  • 250 gr de farine
  • 3 gr de levure

Mélanger tous les ingrédients, former une boule et mettre une heure au frais.

Bien malaxer la pâte avant de l’étaler sur un centimètre minimum d’épaisseur. Découper des étoiles à l’emporte pièce et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Préchauffer le four à 180°. Faire cuire 10 minutes. Laisser refroidir.

Pour la décoration, j’ai réalisé un glaçage royal d’après Martha Stewart.

Glaçage royal

  • un blanc d’oeuf
  • 150 gr de sucre glace

Fouetter le sucre et le blanc d’œuf environ 7 minutes. Garnir une poche à douille avec le mélange.

Décorer les gâteaux selon vos envies. Quant à moi, il est temps que je me procure d’autres petites billes…

Saveurs lointaines, la suite – Bûche des îles: génoise noix de coco, mousse vanille, ananas victoria, glaçage chocolat blanc

Pour accompagner mon repas exotique, j’ai réalisé une bûche. Cela fait plusieurs jours que ces associations me trottaient dans la tête. J’adore la vanille, je pourrais en mettre dans tous mes desserts. Je préfère d’ailleurs les desserts crémeux à la vanille plutôt qu’au  chocolat.

Pour éviter de galérer au roulage comme ce fût mon cas, il faut avoir la main légère sur la garniture. La prochaine fois, je mettrai moins d’ananas. Je mets ici les proportions pour un roulage plus facile.

Génoise noix de coco

  • 25 gr de noix de coco rapée
  • 95 gr de farine
  • 4 oeufs
  • une cuillère à café d’extrait naturel de vanille

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mettre l’extrait de vanille. Je fais ici un peu de pub pour les magasins casino qui sous la marque de leur enseigne ont un extrait de vanille naturel, commerce équitable, avec des grains de vanille. Une merveille qui a remplacé mon extrait précédent.

Ajouter petit à petit la farine et la noix de coco tamisées en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/coco.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la pâte est cuite, sortir le papier cuisson avec la pâte  de la plaque  et les poser sur le premier torchon et la recouvrir du deuxième.Rouler le biscuit. Laisser refroidir totalement.

Garniture

  • un ananas victoria
  • une cuillère à soupe de rhum
  • un sachet de sucre vanillé

Couper l’ananas en petits dés, ajouter le sucre et le rhum. Mélanger. Mettre de côté.

Mousse vanille

  • 1 gousse de vanille
  • 4 feuilles de gélatine
  • 2 jaunes d’œuf
  • 50 g de sucre
  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide entière

Battre les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froid.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue en 2. Laisser infuser 5 minutes. Verser sur le mélange jaunes/sucre après avoir retiré la gousse. Mélanger et remettre ce mélange à chauffer doucement pour que le mélange épaississe et nappe la cuillère. Jusque là, c’est comme une crème anglaise.  Ajouter les feuilles de gélatine essorées. Bien les incorporer au mélanger. Réserver, laisser refroidir.

Montez la crème en chantilly, et la mélanger délicatement au mélange précédent.

Mettre au frais une heure au moins.

Montage 

Prélever du jus rendu par l’ananas coupé et en badigeonner la génoise. Mettre une couche de mousse vanille, parsemer de morceaux d’ananas. Ne pas avoir la main trop lourde sur la garniture sinon le roulage va être difficile. Rouler le gâteau.

Avec ce qui me restait de mousse et d’ananas, j’ai fait des petites verrines en mélangeant le tout.

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir.

Étaler sur le gâteau roulé et parsemer de noix de coco si vous aimez.

De la pralinoise pour Mounette – Roulé tout praliné: génoise au pralin, ganache pralinoise, décor chocolat blanc

Quoi de plus sympathique que de fantasmer sur de futures recettes avec ses copines? Alors que Mounette, Angélique et moi réalisions une ganache pour une fondue au chocolat avec de la pralinoise, on se disait avec Mounette que cela irait super bien dans un gâteau roulé. Je venais de faire le roulé au nutella et cette fondue au chocolat nous a littéralement inspirées.

C’est bien mon genre ça de faire un gâteau en plus d’une fondue au chocolat. D’ailleurs je glisse ici la recette de la fondue au chocolat : une tablette de pralinoise (1848), une demi tablette de chocolat noir, une brique de crème liquide légère.Un délice avec des fruits, des bonbons, des petites douceurs…

Merci donc à Mounette. Je n’aurais jamais pensé à acheter de la pralinoise. Du coup, le lendemain j’ai littéralement dévalisé le rayon pâtisserie du supermarché : pralinés en tout genre, chocolats différents, pralin… La semaine sera dessert ou rien.

 

J’ai tenté une génoise au pralin histoire de rester dans le thème praliné.

Génoise au pralin :

  • 4 oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 25 gr de pralin
  • 95 gr de farine

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter petit à petit la farine et le pralin tamisés en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/pralin.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons et réaliser la ganache à la pralinoise.

Quand la pâte est cuite, enlever le papier cuisson avec la pâte  de la plaque  et les poser sur le premier torchon et la recouvrir du deuxième. Laisser refroidir 3/4 minutes.

Ganache à la pralinoise

  • une tablette de pralinoise (Poulain 1848)
  • 50 gr de chocolat noir à dessert
  • 3 cuillères à soupe de crème liquide (j’ai pris une crème entière)

Faire fondre tous les ingrédients sur feu très doux.

Montage du roulé :

Étaler la ganache sur le gâteau (en garder pour le recouvrir un fois roulé). Rouler délicatement le gâteau sur lui même.Recouvrir le gâteau de la ganache restante

Décor au chocolat blanc

  • 25 gr de chocolat blanc à dessert
  • une cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre 25 secondes au micro onde et décorer selon votre goût. J’ai utilisé un stylo à décor et j’ai fait des zigzags.

Décorer selon vos envies… De mon côté, il va être urgent d’aller chercher quelques petites choses délicates pour décorer mes gâteaux… Les petites billes colorées c’est sympa mais bon…