Pavés de cabillaud à l’huile de safran cuisson basse température, risotto au champagne et oignons rouges

Que ça fait longtemps que je n’ai rien posté….

Je reprends avec une cuisson du poisson qui me permet de l’apprécier. Je cuisine très peu de poisson. Je me contente de le déguster au restaurant ou chez les autres. Il m’arrive d’en préparer mais je suis incapable de le manger ensuite.

DSC_0041bEt puis j’aime uniquement les poissons blancs, pas trop forts. Un peu pénible dirons-nous…

Cette cuisson douce au four, est vraiment idéale. Le produit est cuit à cœur, sans odeurs et reste très moelleux. Préparé de cette façon, je l’apprécie vraiment.

DSC_0045bQuand il me reste un fond de champagne, je l’intègre dans une recette. Ici à la place du vin blanc dans le risotto, j’ai utilisé du champagne champagne.

Astuce cuisson risotto :si vous aimez le risotto très crémeux, il ne faut pas arrêter de le remuer et le mouiller très régulièrement. C’est la recette authentique. Des fois je l’aime plus compact en accompagnement. Pour cela, j’attends l’absorption complète du liquide avant de remuer et d’en rajouter. Dans ce cas, le riz absorbe tout le liquide et il est moins crémeux.

DSC_0035bDSC_0040bPavé de cabillaud à l’huile de safran cuisson basse température, risotto au champagne et oignons rouges (2 personnes)

Huile au safran

  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive de bonne qualité
  • 5 ou 6 pistils de safran

Au moins deux ou trois heures avant la cuisson, mélanger l’huile et le safran. Laisser infuser. Le safran est assez fort. Diminuer la dose selon votre goût.

Pavés de cabillaud à ‘huile de safran cuisson basse température

  • 2 pavés cabillaud
  • sel, poivre
  • huile de safran

Préchauffer le four à 110°. Saler (peu), poivrer les pavés. Les disposer dans un plat allant au four et verser dessus l’huile de safran. Faire cuire 20 à 30 minutes selon votre four.

Pendant la cuisson, préparer le risotto

Risotto au champagne et aux oignons rouges

  • 1 petit oignon rouge ou 1/2 gros
  • 1 verre de champagne
  • 1 litre de bouillon de bonne qualité et chaud
  • 160 grammes de riz arborio ou carnaroli
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Je ne mets pas de parmesan avec un plat de poisson mais ce n’est que mon goût !

Préparer le bouillon et le laisser sur le feu très bas pendant la préparation.

Faire chauffer l’huile en même temps que l’oignon émincé pur éviter une coloration. Sur feu moyen. Après quelques minutes, quand l’oignon commence à être plus tendre ajouter le riz. Laisser cuire le riz à sec quelques minutes, les grains doivent devenir translucides. Puis ajouter le champagne. Ce choc thermique sur le riz est une étape incontournable.

Bien remuer, baisser le feu. Attendre que le champagne ait été absorbé puis ajouter une louche de bouillon. Remuer sans cesse. Mouillez à nouveau quand le riz a absorbé une grande partie du bouillon (mais il ne faut pas attendre l’absorption complète!)

La cuisson dure de 18 à 25 minutes environ. Regarder les indications sur le paquet. Un risotto se surveille, ce n’est pas un plat qu’on laisse tranquillement mijoter. Il faut le remuer pour qu’il reste crémeux et ajouter très fréquemment du bouillon.

Quand le riz est cuit (gouttez c’est le mieux), ajouter la crème, saler si besoin et servir aussitôt.

Si vous souhaitez un risotto moins crémeux poursuivez la cuisson et cesser d’ajouter du bouillon. Quand vous obtenez la consistance souhaitée, servez. C’est ce que j’ai fait pour cette recette.

Assemblage

Dresser le poisson, son jus de cuisson et le risotto.

DSC_0032b

Mon dessert fétiche – Tiramisu framboises, spéculos & lemoncello

Le tiramisu est mon dessert préféré. Le classique évidement mais également des versions plus fantaisistes. J’en fais très souvent…

J’ai réalisé que je n’avais jamais posté d’article sur le tiramisu en tant que dessert à part entière. Cette recette date de plus d’un an. J’avais utilisé cette série de photos quand j’ai changé la mise en page du blog.

J’adore les framboises. Je les utilise souvent pour ce dessert. Je varie alors les biscuits (speculos, biscuits roses, sablés…) et l’alcool (lemoncello, liqueur de cassis, rhum…) que j’utilise . Cela change littéralement la version du dessert.

Pour tremper mes biscuits dans une version fruitée du tiramisu, à la place du café, je réalise un sirop (moitié eau/moitié sucre) auquel j’ajoute parfois l’alcool choisi.

Pour cette version, lemoncello (alcool italien au citron) et speculos. Un mariage qui fonctionne bien avec les framboises.

Tiramisu framboises, spéculos & lemoncello ( 6 grosses coupes environ ou plus si les contenants sont petits)

Pour le sirop

  • 100 ml d’eau
  • 100 gr de sucre

Faire bouillir l’eau et le sucre quelques minutes. Arrêter quand le mélange devient sirupeux. Laisser refroidir et ajouter le lemoncello.

Tiramisu

  • 4 oeufs
  • 100 gr de sucre roux
  • 3 cuillères à soupe de lemoncello
  • 2 cuillère à soupe de sucre roux pour les framboises
  • 375 gr de mascarpone
  • 800 gr de framboises
  • un paquet de speculos

Framboises

Les mélanger au lemoncello et aux deux cuillères à soupe de sucre roux et réserver.

Base tiramisu

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au batteur les jaunes et le sucre et le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter le mascarpone et continuer de battre pour que les ingrédients se mélangent bien.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent.

Montage

Tremper les speculos dans le sirop et les déposer au fond de la coupe, mettre la crème, les framboises et recommencer. Terminer par une couche de crème et décorer avec des framboises s’ il vous en reste ou  un speculos.

 

 

Le roi Picard – Galette frangipane vanillée aux pralines roses

Quoi? Picard, mon Picard, n’a pas renouvelé sur sa carte la galette aux pralines roses ? Quelle déception ! Je suis une fanatique de Picard. Fan absolue… Mais quand ils retirent un produit que j’adore, je suis une frustrée.

Aussi, pour la galette cette année, j’ai tenté de m’inspirer de celle de Picard. J’ai cherché beaucoup de recettes sur internet. Mais je n’avais pas envie d’ajouter d’autres saveurs que celle de la praline, légèrement vanillée.

Comme je n’avais jamais réalisé de crème d’amande, j’ai pris les proportions de la galette de Gontran Cherrier sur le site de femme actuelle. Je les trouve parfaites. Lui il ajoute les pralines entières, je les ai réduites en poudre. J’ai également poussé le goût vanillé au maximum. Je n’aime pas l’amande amère.Il y a une vidéo qui explique comment « monter » sa galette. J’ai tout suivi à la lettre… J’ai en plus soudé les deux galettes avec un peu de blanc d’œuf et pour ma dorure je mélange toujours le jaune avec un peu de lait. J’ai mis de la poudre de praline sur la galette avant la cuisson.

http://www.femmeactuelle.fr/cuisine/recettes/galette-des-rois-aux-pralines-roses

J’ai pleins d’idées pour de prochaines galettes…

Galette frangipane vanillée  aux pralines roses

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 oeufs + un jaune pour la dorure
  • une cuillère à soupe de lait pour la dorure
  • 100 gr de pralines roses réduites en poudre
  • 100 gr de beurre pommade (mou)
  • 80 gr de sucre et 20 gr de sucre vanillé
  • 100 gr d’amandes en poudre
  • une cuillère à soupe d’arum vanille
  • 10 gr de farine

Travailler le beurre en pommade, ajouter les sucres et fouetter. Ajouter les oeufs, continuer à fouetter. Ajouter la poudre d’amandes, la poudre de pralines, la farine, l’arum vanille. Bien mélanger.

Déposer le premier disque de pâte feuilletée sur une plaque. La garnir de la crème jusqu’à deux centimètres du bord. Avec un pinceau, déposer un peu de blanc d’œuf sur les bords (pour souder les deux pâtes). Déposer la deuxième pâte, bien appuyer sur les bords.

Préchauffer le four à 200°

Chiqueter les bords à l’aide d’un couteau( cliquez sur la vidéo  http://www.femmeactuelle.fr/cuisine/cuisine-des-chefs/recette-galette-des-rois-aux-pralines-roses).

Retourner la galette, dorer avec le mélange jaune d’oeuf/lait. Parsemer de poudre de pralines.

Faire cuire 15 minutes à 200° et 15 minutes à 180°. La cuisson est à surveiller pour ne pas que la galette cuise trop.

 

Joyeux Noël ! – La bûche de notre Noël, tiramisu aux framboises, glaçage rose au chocolat blanc

Cette année j’ai réalisé mes premières bûches. Praliné, caramel beurre salé, nutella et tiramisu framboise. Cette dernière a fait l’unanimité. C’est donc celle-ci qui clôturera notre repas du 25 décembre.

Plusieurs personnes m’ont demandé la recette. J’ai donc décidé de faire un post cet après midi et de faire quelques photos de ma bûche.

Mon année 2011 a été très rose. Du coup, en petit clin d’œil à tous ceux et toutes celles qui ont fait partie de cette aventure rose, j’ai décidé de faire un petit glaçage chocolat blanc coloré en rose.

Bonnes fêtes à tous !

La bûche de Noël, façon tiramisu aux framboises, glaçage rose au chocolat blanc

  • 3 barquettes de framboises fraiches (deux pour la bûche une pour le décors)
  • 2 sachets de sucre vanillé (pour les framboises)
  • 190 gr de mascarpone
  • 20 gr de sucre vanillé et 30 gr de sucre roux
  • 2 cuillères à café d’arôme vanille naturel
  • 2 œufs
  • groseilles pour le décors, un blanc d’oeuf, sucre en poudre (fruits givrés)

Pour la génoise au pralin :

  • 4 oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 25 gr de pralin
  • 95 gr de farine

Génoise au pralin :

Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter petit à petit la farine et le pralin tamisés en continuant de fouetter.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige. Les incorporer délicatement au mélange jaunes/sucre/farine/pralin.

Prendre une plaque à pâtisserie, la recouvrir de papier cuisson beurré. Verser la pâte. Bien l’étaler pour qu’elle prenne une forme de rectangle. Mettre à cuire 12 minutes.

Pendant que la pâte cuit. Humidifier deux torchons. Quand la génoise est cuite, la déposer entre deux torchons et la rouler chaude. Laisser totalement refroidir.

Base tiramisu

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au batteur les jaunes, l’arôme vanille, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter le mascarpone et continuer de battre pour que les ingrédients se mélangent bien.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent. Réserver au frais une heure pendant que la génoise refroidit.

Framboises

Les mélanger aux deux sachets de sucre vanillé et réserver.

Montage :

Dérouler la génoise, garnir de crème au mascarpone et parsemer les framboises. Rouler en serrant bien.

Glaçage chocolat blanc

  • 150 gr de chocolat blanc
  • 5 gr de beurre
  • 3 cuillère à soupe de crème liquide

Faire fondre le chocolat et la crème sur feu très doux. Ajouter le beurre pour lisser. Laisser refroidir. Si vous avez envie de le colorer ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire.

Étaler sur le gâteau roulé. Décorer selon vos envies. J’ai fait des fruits givrés.

Fruits givrés

  • un blanc d’oeuf
  • sucre en poudre

Fouetter le blanc pour qu’il devienne mousseux. Trempez les fruits dans le blanc d’oeuf puis dans le sucre. Déposez sur une assiette et mettre au frais une heure.

Une fois votre bûche décorée, mettez-là au moins 5 heures au frigo.

 

Commande gourmande – Mini-Charlottes framboises façon tiramisu aux biscuits roses de Reims

Hier j’ai partagé avec ma moitié mon envie de faire un kouglof. Il m’a répondu qu’il aimerait bien que je fasse une charlotte aux fruits rouges…

Cela faisait un moment que j’avais dans la tête des petites charlottes roses individuelles, à la framboise. Et comme j’adore quand mes proches me demandent de leur préparer des petites choses particulières. Je me suis docilement exécutée…

Je n’avais pas de cercles de présentation. C’est maintenant chose faite. Comment ai-je pu m’en passer? C’est génial !

J’ai décidé de faire une base tiramisu mais plus vanillée. C’est un mélange que je maîtrise et qui prend bien. De plus, ces petites charlottes étaient une commande de mon amoureux et je sais qu’il adore mon tiramisu. Alors….

Mini-Charlottes framboise façon tiramisu aux biscuits roses de Reims (4 pièces)

  • un sachet de biscuits rose de Reims
  • 3 barquettes de framboises fraiches (deux pour les charlottes, une pour le décors)
  • 2 sachets de sucre vanillé (pour les framboises)
  • 190 gr de mascarpone
  • 20 gr de sucre vanillé et 30 gr de sucre roux
  • 2 cuillères à café d’arôme vanille naturel
  • 2 œufs
  • 4 cercles de présentation de 8 cm de diamètre

Base tiramisu

Séparer les blancs des jaunes.

Mélanger au batteur les jaunes, l’arôme vanille, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter le mascarpone et continuer de battre pour que les ingrédients se mélangent bien.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précédent. Réserver au frais 15/20 minutes.

Framboises

Les mélanger aux deux sachets de sucre vanillé et réserver.

Montage

Je n’ai volontairement pas imbibé les biscuits car je ne voulais pas qu’ils soient trop humides. Je souhaitais les conserver craquants. Mais vous pouvez les imbiber légèrement d’un sirop ou alcool, sur la face non sucrée pour qu’ils restent présentables

Déposer les biscuits dans le cercle (face sucrée à l’extérieur), il m’en a fallu 5 par cercle. Poser un demi biscuit dans le fond pour contenir la crème.

Sortir la crème mascarpone. En déposer une couche au fond, puis des framboises vanillées, encore une couche de crème.

Il m’est resté environ un verre de crème et quelques framboises à la vanille. J’en ai fait une verrine crème/framboises.

Décorer avec des framboises fraiches. Mettre au frais au moins 6 heures.